« L’esthétisme est un moyen de faire passer un message. Une bonne image doit être belle et drôle. Je ne veux pas signer des images lisses, purement informatives », nous confiait Boris Allin, alias Boby, en 2019. Instagrammeur hors pair, supporteur incontestable de l’OM et photographe inclassable : Boby s’impose comme une personnalité inégalée dans le monde de l’image. Dans un nuage de lacrymogène en manif de gilets jaunes, en backstage des concerts de Big Flo & Oli, ou en défilé de mode pour Chanel, le photographe marseillais excelle sur tous les fronts. Car peu importe la mission, l’artiste réussira à en tirer des images saisissantes et absolument reconnaissables. Une dextérité certaine, un œil acéré et un humour sans pareil : Boris Allin cristallise tout cela, Leica en main, dans des compositions terriblement séduisantes. Mais que savez-vous réellement du personnage ? Réponse en parcourant son portrait chinois !

Si tu étais…

Une de tes images ?

Ma grand-mère qui fait un doigt d’honneur (voir ci-dessus).

Un shooting rêvé ?

L’invasion du Capitol.

Un artiste ?

Iggy Pop habillé en Pape.

Un vêtement ?

Le maillot de l’Olympique de Marseille de 1993, avec les trois bandes.

Un animal légendaire ?

Leonardo des Tortues Ninja.

Un genre photographique ?

Portraitreportage, tout attaché.

Un objet insolite ?

Un masque à gaz qui transformerait les odeurs de lacrymogènes en odeur de burger au bacon.

Quelqu’un avec qui réaliser un projet en duo ?

La moustache de Danny Trejo.

Une ville ?

Marseille bb.

Un compte Instagram ?

Celui de mon meilleur copain @martincolombet pour lui faire de la pub. Suivez-le !

Un secret ?

J’ai pris une photo de Benoit Poolvorde en train de faire caca. La seule version visible se trouve chez mon amoureuse.

 

 

© Lisou

© Boby