Arne Svenson, 65 ans, est un photographe américain qui s’intéresse aux professions trop souvent méprisées par la société. Il explore avec The Workers − une collection de portraits ovales − le monde du travail manuel. Cette série présente des images raffinées et délicates. 

Les images de Svenson relèvent presque du voyeurisme. Car le photographe a choisi de se focaliser sur des détails précis: un cou, une main ou encore un visage masqué. The Workers (ndlr, « ouvriers », en français) donne à voir des employés anonymes dans leur environnement de travail. Svenson parvient à montrer des détails bruts de façon harmonieuse si bien que ses portraits deviennent uniques et raffinés. Il réalise The Workers à la suite de sa série intitulée The Neighbors. Un travail dans lequel on retrouve des procédés similaires : les prises de vue sont effectuées derrière une fenêtre et sans artifice. « Je n’aurai jamais pu mettre en scène ces photos, j’aurai seulement pu attendre que l’occasion se présente » confie-t-il à ce sujet.

Modèles que l’on devine à peine, couleurs pastel, le photographe parvient à créer une ambiance intime et en même temps très réaliste. La forme ovale rappelle la fenêtre et fait référence aux tableaux des anciens maîtres. Elle souligne aussi l’intérêt du photographe pour la sociologie et l’anthropologie. Car il définit ici l’homme à travers son statut d’ouvrier. Si, en parcourant ses portraits, on parvient à s’évader quelques instants de notre quotidien, ses images nous rappellent la dureté du monde du travail.

© Arne Svenson
© Arne Svenson
© Arne Svenson
© Arne Svenson

Photos par © Arne Svenson