Retour sur les images qui ont animé votre semaine !  L’artiste marocaine Imane Djamil médiatise ce qui s’apparente à l’Atlantide de notre époque. Jean-Michel André questionne quant à lui la notion de frontière. Ses images pures et minimalistes, exposées à Arles, sont à (re)découvrir dans notre dernier numéro. C’est aussi la nature qui anime Mélanie Patris. Cette dernière étudie les liens entre l’Homme et la nature. Ne manquez pas les États Généraux de la photographie, lancés par les filles de la photo ainsi que deux appels à candidatures relayés sur notre site. Ed Alcock se livre dans son portrait chinois, et Théo Saffroy documente un sport traditionnel kirghiz, le Kok Boru. Henerico Rossi apporte un voile de légèreté à cette sélection, avec sa vision de la dolce Vita.

L’actualité : Candidatez à la commande des Regards du Grand Paris ! ¦ © Alassan Diawara

L’histoire : Le ravissement des frontières ¦ © Jean-Michel André

L’actualité : Photojournalistes, le Prix Carmignac lance son appel à candidatures ! ¦ © Finbarr O’Reilly

Extrait de la sélection Instagram ¦ © à g. Youseeef Oubahou, à d. Richard Roberts

L’histoire : Kok Boru, un sport brutal et des joueurs attendrissants ¦ © Théo Saffroy

L’histoire : l’Atlantide morderne s’engloutit sous le sable ¦ © Imane Djamil

L’actualité : les filles de la photo lancent les États Généraux de la photographie ¦ © Anne-Lou Buzot

L’histoire : « Lorsque l’homme se coupe de la nature, il abandonne une partie de lui » ¦ © Mélanie Patris

L’histoire : la dolce vita selon Henerico Rossi ¦ © Henerico Rossi

Le Portrait : Macron, Brexit et album de famille, le portrait chinois d’Ed Alcock ¦ © Ed Alcock / M.Y.O.P.

Image d’ouverture  © Imane Djamil