C’est l’heure du récap’ de la semaine ! Sous des flashs incandescents, Inuuteq Storch nous raconte un Groenland chaleureux et intime, tandis que Lily Zoumpouli dévoile les visages d’une jeunesse avide de découvertes. Lancée dans une quête identitaire et personnelle sur ses origines libanaises, Clara Abi Nader conte quant à elle un exil poétique. Photographe autodidacte d’origine nigérienne, Ruby Okoro mêle irréel et passé douloureux du peuple africain pour créer de nouveaux mythes vertueux. Dans un autre genre, Diego Moreno retravaille des images d’archives et fait apparaître des monstres, reflets de notre monde contradictoire. Enfin, au cœur du Studio Harcout, une exposition met en lumière les travaux de Fifou, photographe atypique du rap français. Un article à retrouver dans notre dernier numéro. Enfin, ne manquez pas les appels à candidatures du moment ! Chaque image raconte une histoire, il faut cliquer sur les légendes pour les découvrir.

C’est dans le mag : La scène du rap français dans l’œil de Fifou | © Fifou

L’histoire : Clara Abi Nader à la recherche de ses origines libanaises | © Clara Abi Nader

L’actualité : Les appels à candidatures à ne pas manquer ! | © Joel Meyerowitz

L’histoire : Inuuteq Storch et la chaleur sentimentale du Groenland | © Inuuteq Storch

L’actualité : Découvrez les histoires de vos photographes préféré·e·s dans Focus | © Kourtney Roy

L’histoire : « Félix », le petit livre sur des chats sublimés | © Felix The Saiz

Extrait de nos coups de cœur #401 | © Lily Zoumpouli

L’histoire : Ruby Okoro et ses mythes contemporains africains | © Ruby Okoro

L’histoire : Diego Moreno imagine des monstres pour dénoncer la violence du monde | © Diego Moreno

Extraits de la sélection Instagram #362 | à d. © @ngarro, à g.© @jlnltz / Instagram

Image d’ouverture © Nerea Garro / Instagram