Du 29 janvier au 22 mai, Andrew Vukosav expose à l’Ambassade d’Australie sa série Longitude/Latitude/Solitude. Une collection d’images aériennes transformant le territoire en une toile abstraite – un écho aux récents bouleversements climatiques subis par le pays.

C’est pour répondre à un besoin de solitude que Andrew Vukosav, grand photographe de mode australien a débuté son projet Longitude/Latitude/Solitude. Accompagné seulement de sa chienne, Frankie, l’auteur s’est élancé vers les cieux en mai 2016, pour prendre une distance nécessaire, et s’émerveiller de la splendeur du paysage de son pays natal. Inventif, l’auteur a équipé le bas-ventre de son avion – un Cessna 182RG surnommé Valérie – d’un boîtier numérique, transformant l’engin en appareil photo géant. Pilotant avec dextérité, il a parcouru 62 754 kilomètres cherchant l’angle parfait pour capturer des tableaux extraordinaires.

La fragilité de nos terres

Avec l’altitude, les détails s’effacent, et les panoramas se transforment en peinture abstraite, soulignant l’incroyable biodiversité de l’Australie. Les éléments sculptent la nature, traçant des lignes élégantes et surréalistes sur le monde. Les sels gelés évoquent une marée coléreuse, et les inondations tracent des aquarelles pastel sur le sol. « J’ai plusieurs motivations : l’amour, la passion, l’aventure et la liberté. Mais en y réfléchissant, le désir derrière ce projet reste l’envie de sensibiliser sur la fragilité de nos terres, et la nécessité d’aller vers un mode de vie durable, afin que ce trésor puisse perdurer pour les générations à venir », déclare le photographe. Un projet nécessaire faisant écho aux récentes tragédies climatiques frappant le pays, à découvrir au cœur de l’Ambassade d’Australie, à Paris.

Le 28 janvier, durant le vernissage de l’exposition, l’Australian Business in Europe (ABIE France) organise une vente aux enchères caritative. L’intégralité des fonds sera reversée aux organisations venant en aide aux communautés et à la biodiversité affectées par les incendies qui touchent actuellement le pays. La vente se poursuivra ensuite en ligne, du 28 janvier à 21h au 4 février à 18h.

© Andrew Vukosav