Transeurope est une plateforme internet, initiée par trois pays européens en septembre 2017, dont l’objectif est d’aider les photographes émergents à développer un réseau professionnel. Au programme, workshops, lectures de portfolio, et expositions à l’international.

TransEurope est le fruit d’une collaboration entre l’Espagne, la Grèce et la Finlande. Trois pays en marge de l’Europe, qui se réunissent autour d’un projet photographique d’envergure. Prévue pour rester ouverte durant vingt-huit mois, cette plateforme fait partie des projets sélectionnés en 2017 par la Commission européenne. Son objectif ? Aider les photographes émergents à se faire connaître et à développer un réseau professionnel conséquent. Une belle idée, déclinée en plusieurs actions.

Des workshops seront tout d’abord organisés dans quatorze pays différents (Espagne, France, Italie, Portugal, Finlande, Suède, Estonie, Lettonie, Lituanie, Grèce, Chypre, Serbie, Croatie, Roumanie). D’une durée de huit heures, ils seront dirigés par différents experts. Une activité visant à préparer les photographes aux lectures de portfolio qui viendront ensuite. « Un rassemblement d’œuvres d’artistes qui ne viennent pas du cœur de l’Europe mais de ses extrémités, dont le but est d’explorer cette scène méconnue », résume Vangelis Ioakimidis, l’un des coordinateurs de l’événement. Au total, environ 200 portfolios seront sélectionnés et commentés par une équipe de 66 experts. « Des rencontres supplémentaires seront organisées, dans le but d’aider les photographes à développer leur réseau », ajoute Vangelis. « Des événements parallèles qui enrichiront notre plateforme web ». Enfin, parmi ces travaux, trente seront retenus – dix par pays organisateur. Les heureux gagnants pourront participer à trois expositions internationales, organisées à PHotoEspaña, à Madrid, au Finnish Museum of Photography d’Helsinki, et au PhotoForum d’Athènes. Leurs travaux seront également imprimés dans un catalogue collectif. Une belle perspective, mettant en valeur « ces pays qui forment un tout : la scène européenne ».

Comment participer ?

Si les phases d’inscriptions aux lectures de portfolios de Madrid et d’Helsinki sont closes, celles de la Grèce, qui se dérouleront du 21 au 23 juin, sont encore ouvertes. L’opportunité d’être conseillé par une vingtaine d’experts – photographes, curateurs, ou encore historien. Des journées tournées vers l’échange, la rencontre, et la critique constructive. « La qualité d’un tel événement sera un événement majeur du paysage culturel athénien », précise Vangelis.

Pour participer, il suffit de s’inscrire sur la plateforme TransEurope et de compléter votre profil en y ajoutant des photographies, ainsi qu’un texte descriptif. 70 photographes seront sélectionnés pour participer à ces journées. Ceux-ci pourront prévoir huit rendez-vous, avec huit experts différents. L’organisation sera à l’écoute des préférences de chacun. Les candidatures sont à soumettre jusqu’au 21 mai.

 

© Lewis Bush