À l’occasion de la sortie de TchachachaoThibault Lévêque, a initié une campagne de financement participatif. Entre les pages de ce nouvel ouvrage, le photographe traduit en images une véritable ode à la vie.

Après Ici nulle part (2016) et Passion (2018), Thibault Lévêque revient cet été avec Tchachachao, un nouvel ouvrage édité chez Fisheye. Ne dérogeant pas à ses habitudes, le photographe s’est muni de son appareil argentique pour tenter, une fois de plus, d’assouvir une quête pourtant insatiable. Celle de l’impalpable liberté qui prend forme dans les moindres détails de l’existence. Anodins en apparence, mis bout à bout, ces petits éléments du commun déploient une singulière poésie, aussi authentique que fugace. Dissimulés derrière une couverture pailletée, des moments de liesse s’expriment enfin dans la trivialité des jours. Et ce, dans toute leur pluralité.

Au-delà des seuls tirages, des poèmes jaillissent d’entre les pages. Sur du papier transparent ou à même les images, ils marquent quelques souvenirs vagabonds, qui errent çà et là dans une profusion de formats pleine page. Ils se superposent et se confondent ainsi aux clichés, eux-mêmes glissés pêle-mêle dans une spontanéité assumée. Il semble alors que lecteurs et lectrices atteignent un inconscient fragmenté, dans lequel se sont jetées leurs propres réminiscences. De temps à autre, ces dernières se manifestent en faisant écho au monde alentour, saisi par le photographe aguerri. Si cette expérience vous séduit, vous pouvez dès à présent soutenir Thibault Lévêque en précommandant un ouvrage dédicacé et, si l’envie vous en dit, un tirage numéroté et signé, via la campagne Kiss Kiss Bank Bank.

Vous pouvez participer à la campagne de financement participatif par ici !

© Thibault Lévêque