Le 8e art est largement impacté par l’épidémie de Coronavirus. L’équipe de Fisheye – elle aussi confinée – apporte tout son soutien aux malades, aux familles et aux professionnels. Nous ouvrons un espace de témoignages et recensons plusieurs mesures prises par les organismes socio-économiques. De quoi faire face à cette crise inédite.

Compte tenu des événements sanitaires, et des mesures gouvernementales pour lutter contre la propagation du virus Covid-19, l’ensemble des équipes de Fisheye sont en télétravail et il nous est compliqué de maintenir nos activités mais tous nos supports digitaux – site, Instagram, Facebook, Twitter et TikTok – sont plus actifs que jamais.

En soutien aux auteurs et par amour de la photo, nous continuons et nous continuerons à relayer les actualités et à partager les travaux des photographes. Les belles images sont indispensables, et la culture contribuera toujours à rendre le monde meilleur. Chers photographes, il est temps de vous plonger dans vos archives, de trier vos dernières images, et de nous envoyer votre nouvelle série. Nous vivons une période étrange et difficile, car inédite, mais la contrainte est créative, nous en sommes convaincus ! Collage, gravure, ou encore littérature… les écritures sont multiples et infinies ! Nous avons plus que besoin de lutter contre les propagations du virus et de l’anxiété. Et créer, c’est résister. Vous pouvez dès à présent nous envoyer vos travaux à l’adresse suivante : anais@fisheyemagazine.fr.

Fisheye est une communauté rassemblant photographes, journalistes, galeristes, commissaires et toute autre profession liée à l’image. Photos, vidéos ou petits mots ? Nous proposons de relayer sur notre compte Instagram vos pensées, cris, et autres témoignages. Le confinement ne nous empêchera pas de communiquer et de nous soutenir.

Pallier le ralentissement économique

Pour venir en aide aux photographes et autres indépendants, pigistes et intermittents, nous relayons un ensemble de bonnes pratiques à effectuer pour pallier le ralentissement économique – notamment communiquées par Pierre Morel, photographe et membre du conseil de l’administration de l’UPP. Fiscalité, cotisations sociales… Plusieurs organismes ont réagi à la crise sanitaire.

Fiscalité :

Pour les artistes auteur, micro-entrepreneurs, ou toute personne en entreprise individuelle, l’Urssaf a annoncé que l’échéance mensuelle du 20 mars ne sera pas prélevée, le montant de cette échéance sera lissé sur les échéances à venir (avril à décembre).

En complément de cette mesure, il est possible de solliciter :

  • l’octroi de délais de paiement, y compris par anticipation. Il n’y aura ni majoration de retard ni pénalité ;
  • un ajustement de votre échéancier de cotisations pour tenir compte d’ores et déjà d’une baisse de revenu, en réestimant le revenu sans attendre la déclaration annuelle ;
  • l’intervention de l’action sociale pour la prise en charge partielle ou totale des cotisations ou pour l’attribution d’une aide financière exceptionnelle.

Autre info, ici.

À l’échelle individuelle et afin d’anticiper la baisse de revenus en 2020, il est possible de modifier son taux de prélèvement à la source et certains acomptes prévisionnels en vous rendant sur le site d’impot. gouv.

Retraite :

Une demande de modulation de ses cotisations ou un report est envisageable via votre espace privé de l’IRCEC, caisse nationale de retraite des artistes-auteurs.

Assurance maladie :

Si vous êtes malade ou porteur du virus, ou contraint de garder vos enfants scolarisés, vous pouvez être indemnisés sans jours de carence par l’assurance maladie.

Droits sociaux et autres aides :

Certains d’entre vous peuvent bénéficier de prestations sociales. La simulation d’éligibilité peut être effectuée ici. Audiens va prochainement annoncer des aides pour les artistes et techniciens du spectacle.

Commandes annulées et juridique :

Joëlle Verbrugge, avocate et photographe propose gratuitement une fiche juridique pour réagir suite à une commande annulée. La fiche est à consulter sur le site 29 bis éditions.

Finance :

Échanger avec son conseiller bancaire afin d’augmenter son découvert, moduler les remboursements de crédit ou faire une demande de prêt.

Pétitions et outils professionnels :

À noter que le groupe Facebook Indépendants.co a lancé une pétition pour demander l’extension du chômage partiel aux indépendants.

Il est également possible d’obtenir des mois gratuits sur l’abonnement Adobe Creative Cloud en les sollicitant par tchat (en anglais), en vous rendant sur cette page.

Les équipes de Fisheye.

Image d’ouverture © Boby