Pour sa première édition, le jury du prix FotoMasterclass a désigné à l’unanimité Irène Jonas comme lauréate du concours.

« Le bonheur pointe presque le bout de son nez à rester ainsi seule devant la fenêtre à écouter la nuit en scrutant l’ombre. Mais à d’autres moments, les visions se font cruelles, réveillant de vieux démons que l’on croyait endormis, et la nuit devient hostile. L’insomnie devient alors l’espace de tous les cauchemars, le fil du voyage à remonter le temps et à refaire l’histoire. Les images se bousculent, sombres et acérées. Angoisses, deuils, blessures, peurs que l’on croyait apaisés à la lumière du jour surgissent dans la pénombre en une farandole infernale », raconte Irène Jonas à propos de sa série poétique, Insomnie. Ses images sombres et sublimes invitent à voyager dans les méandres du rêve.

Elle remporte avec ce travail un accompagnement de 8 mois par Sylvie Hugues et la photographe FLORE dans le cadre de FotoMasterclass#2. Son travail sera exposé en novembre 2018 au Carrousel du Louvre pour le salon Fotofever 2018 et sera publié dans le magazine Fisheye.

Composé de Marta Gili, directrice du Jeu de Paume, Cécile Schall, fondatrice et directrice de Fotofever, Éric Karsenty, rédacteur en chef du magazine Fisheye, Brigitte Patient, journaliste sur France Inter (Regardez voir), Sylvie Hugues, consultante en photographie, et FLORE, artiste photographe, le jury a également sélectionné 4 autres dossiers :

2e prix – Alessandra Calò pour sa série Kochan

3e prix – Cédric Friggeri pour sa série I’m Going Somewhere

4e prix – Adrien Basse-Cathalinat pour sa série Traversée sauvage

5e prix – Jean-Pierre Bernard pour sa série De toute son âme

© Irène Jonas