Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, laissez-nous vous présenter Yougo Jeberg (le modèle) et Théo Gosselin (le photographe).

 

© Théo Gosselin

 

Pourquoi avoir choisi cette photo pour la une de notre premier numéro ? Théo Gosselin avec son road trip américain a tout simplement séduit la rédaction. Parce qu’il reflète bien l’esprit de Fisheye et notre approche de la photographie. Une photographie jeune, décomplexée et pleine d’humanité.

Théo Gosselin est un photographe de 22 ans, qui ne veut pas qu’on dise qu’il est photographe, mais qui passe son temps à faire des photos « pour avoir des souvenirs de mes potes et de ces moments de bonheur quand je serai vieux ». Sur ce cliché pris à Nashville dans le Tennessee lors d’une virée de trois mois entre New York et Los Angeles, on retrouve son meilleur ami, Cédric, alias Yougo Jeberg, lui aussi photographe. 

Si l’univers de Théo Gosselin vous touche comme il nous a touchés, ruez-vous aux Rencontres d’Arles : il y sera pour signer des exemplaires de son livre Avec le cœur (paru aux éditions du LIC et que vous pouvez commander ici ou trouver à la librairie Le Plac’Art Photo) et fera l’objet d’une exposition pour la sortie du 10e numéro du magazine Fast.

 

© Yougo Jeberg

 

Quant à Yougo Jeberg, son travail ne devrait pas non plus vous laisser insensibles. Vous pouvez découvrir une de ses séries dans C-Heads Magazine. Et il sera à suivre dans Fisheye.

Pour en savoir plus sur l’histoire de cette photo de couverture, rendez-vous dans Fisheye. Et pour en savoir plus sur ces deux talents de la photographie (et toute leur bande de potes), c’est sur theogosselin.blogspot.fr et www.yougojeberg.com que ça se passe. G.L.