Amoureux et amoureuses de la photographie, voici neuf expositions à découvrir ce week-end ! Un top des expos photo du moment.

L’Échappée

Le nouveau Centre d’art GwinZegal a ouvert ses portes au sein de l’ancienne prison de Guingamp, une exposition collective, intitulée L’Échappée, regroupant les œuvres de onze artistes. Des photographies et installations visuelles sublimant l’âme de la ville de Guingamp.

© à g. Aurore Baggary, à d. Charles Fréger

Chongqing, sur les quatre rives du temps qui passe

Jusqu’au 22 juin 2019, la Fisheye Gallery accueille Chongqing, sur les quatre rives du temps qui passe. Un projet photographique poétique et sociétal signé par Cyrus Cornut. Le photographe y documente une ville chinoise en proie à une croissance démographique et économique vertigineuse.

© Cyrus Cornut

Le Festival du Regard

À l’occasion de sa quatrième édition, le Festival du Regard change d’espace. Il investit, cette année, un nouveau lieu insolite et emblématique : l’ancienne Tour EDF. Une construction imposante, située dans le Grand Centre de Cergy-Pontoise. Un lieu particulièrement adapté à leur thématique 2019 : Habiter. Un événement à découvrir jusqu’au 14 juillet 2019.

© Cyrus Cornut

The moment in space

Jusqu’au 25 août 2019, le BAL propose la série The moment in space de Barbara Probst. Saisies à partir d’un dispositif singulier composé d’une douzaine d’appareils, ces photographies sculptent le temps et l’espace. Par un dispositif de plusieurs boîtiers, la photographe saisit un même moment sous différents angles. L’instant décisif, cher aux théories de la photographie, se trouve alors démultiplié.

© Barbara Probst

C’est Beyrouth

Dans le cadre de l’exposition C’est Beyrouth, ouverte jusqu’au 28 juillet, l’Institut des Cultures d’Islam a réuni seize photographes et vidéastes représentant le Liban d’aujourd’hui. Un ensemble dynamique et tumultueux, à l’image de la capitale du pays.

© Vianney Le Caer

Nils Udo

Le Centre d’art contemporain de la Matmut accueille, jusqu’au 30 juin 2019, une exposition dédiée au travail de Nils Udo, peintre et photographe allemand. Qu’il peigne ou photographie, l’artiste souhaite susciter l’émotion, démarrer un récit. Une œuvre singulière, nourrie par la nature.

© Nils Udo

Un monde qui se noie

Zone i, nouveau lieu culturel situé en Loir-et-Cher, a ouvert ses portes le 4 mai 2019. La première exposition est consacré au travail du photographe sud-africain Gideon Mendel qui s’intéresse aux inondations et à leur impact sur l’humanité. Un travail aussi touchant que singulier à découvrir jusqu’au 2 juin 2019.

© Gideon Mendel

Festival Circulation(s)

Dédié à la jeune photographie européenne, le Festival Circulation(s) propose, pour la neuvième année consécutive, un regard croisé sur l’Europe. Il a pour vocation de faire émerger des jeunes talents et de faire découvrir au public la création artistique contemporaine. Au programme, jusqu’au 30 juin 2019 : Marine Lanier, Sina Niemeyer, Jordi Ruiz Cirera, Philippe Braquenier, Ed Alcock, Chloe Rosser, Yorgos Yatromanolakis ou encore Łukasz Rusznica.

© Łukasz Rusznica

Raymond Depardon 1962-1963, photographe militaire

Accueillie par le Musée national de la Marine de Toulon, l’exposition Raymond Depardon 1962-1963, photographe militaire présente l’œuvre de jeunesse de l’auteur, alors qu’il capture avec justesse et poésie le quotidien de l’armée pour le magazine TAM. À découvrir jusqu’au 31 décembre.

à g. Photographe inconnu, archives privées R. Depardon, à d. Entraînement du 1er CHOC à Calvi, 1962-1963 © Raymond Depardon

Image d’ouverture © Vianney Le Caer