L’édition 2019 du Festival Circulation(s) ouvrira ses portes le 20 avril. Sous la direction artistique de The Red Eye, 37 photographes européens exposeront leurs travaux au Centquatre, à Paris.

Grand rendez-vous de la photographie internationale émergente, le Festival Circulation(s) revient pour la neuvième année consécutive. Après avoir accueilli plus de 48 000 visiteurs en 2018, l’événement culturel s’installera à nouveau au Centquatre, à partir du 20 avril 2019. Cette année, la direction artistique du festival a été confiée à The Red Eye, composé d’Audrey Hoareau et François Cheval, qui codirigent notamment la programmation internationale du Lianzhou Museum of Photography, en Chine. « Circulation(s) est ce que tout organisme culturel devrait être: un objet de citoyenneté. (…) Ce festival se veut avant tout une mise à disposition de sens », précise le duo.

Une programmation prometteuse

À l’issue d’un appel à candidatures, 37 photographes ont été retenus par un jury de professionnels. Parmi ces auteurs, se trouve notamment Morvarid K, exposée en 2018 à la Fisheye Gallery. Ses photographies-performances illustrent le lien viscéral qu’elle entretient avec son pays d’origine, l’Iran. La lauréate des FIDAL Youth Photography Awards, Camille Gharbi, présente ses Preuves d’amour. Une série poignante qui documente une violence extrême et souvent oubliée : l’homicide conjugal. En jouant avec le corps humain, la photographe britannique Chloe Rosser étudie la diversité humaine. Elle capture des silhouettes anonymes, qui se soutiennent, dans un équilibre fragile, pour ne pas sombrer. Yorgos Yatromanolakis, lui, explore la Crète, sa terre natale, au crépuscule. Dans un conte onirique, il se confronte aux traumatismes de son passé. Fascinée par la relation brute entre l’homme et la nature, Marine Lanier a suivi le parcours de deux enfants, et leurs jeux dans une forêt primaire.

Déjà publiés sur le site de Fisheye, ces photographes s’imposent comme des conteurs, qui mêlent poésie, violence, histoire et originalité. Tous construisent des récits complexes et captivants. Une programmation prometteuse, pour cette édition 2019 de Circulation(s).

 

 

© Morvarid K

© Yorgos Yatromanolakis

© Marine Lanier

© Chloe Rosser

© Camille Gharbi

Image d’ouverture : © Yorgos Yatromanolakis