© Mark Cohen, Blackberries, 2008 / Courtesy ROSEGALLERY.

Une paire de jambes, un buste, une épaule, un bout de visage… Mark Cohen capture à bout de bras le monde qui l’entoure. Ce monde, c’est Wilkes-Barre. Né en 1943 dans cette ville minière de Pennsylvanie, le photographe américain en arpente les rues et les environs depuis quarante ans pour saisir des instantanés éparses, des fragments de vie. Ces natures mortes morcelées et sans visage forment une œuvre « compilative », mais dénuée de toute volonté documentaire. Il s’agit ici de découpages des compositions, de sculptures des corps, de lignes, de visions, de répétitions. Le BAL vous invite à découvrir le travail de Mark Cohen à travers la première exposition majeure qui lui est consacrée en Europe. G.L.

Mark Cohen, Dark Knees, jusqu’au 8 décembre 2013 au BAL, 6, impasse de la Défense, 75018 Paris.

© Mark Cohen, Torn shirt, Wilkes-Barre, 2012.

 

© Mark Cohen, pink jumprope, 1975 / Courtesy ROSEGALLERY.

 

© Mark Cohen, Woman with red lips smoking, 1975 / Courtesy ROSEGALLERY.