Dans le cadre de la carte blanche Pernod-Ricard, Stéphane Lavoué est parti aux quatre coins du monde à la recherche de moments de convivialité. Exposée du 7 au 10 novembre à Paris Photo, sa série Seriously Convivial évoque force et élégance.

À l’occasion de sa dixième campagne artistique, le groupe Pernod-Ricard a laissé carte blanche au photographe Stéphane Lavoué. « En une décennie, nous avons patiemment constitué aux quatre coins du monde une galerie originale qui compte aujourd’hui près de 200 portraits », rappelle Alexandre Ricard, président général du groupe. Chaque année, un artiste reconnu pour son esthétique unique fait le portrait des collaborateurs de Pernod-Ricard. Stéphane Lavoué succède ainsi à Denis Rouvre (2011), Li Wei (2015), Omar Victor Diop (2016) ou encore Kourtney Roy (2018). Pour marquer l’anniversaire de la carte blanche, le photographe célèbre la notion de convivialité, en réalisant des doubles portraits. « Il s’agissait d’aller capturer la beauté d’une rencontre entre les créateurs de convivialité que sont nos employés, et d’autres créateurs de convivialité dans leurs communautés », précise Olivier Cavil, directeur de la communication.

Une force magnétique

Colombie, Irlande, Chine, États-Unis, Islande, Italie, Cuba, Japon… Stéphane Lavoué a traversé le monde entier à la rencontre d’individus jouant un rôle de créateur, de fédérateur au sein de leur communauté. Parmi eux se trouvent une princesse à la tête d’une principauté soudée, le responsable de l’un des restaurants les plus reculés du monde, ou même une DJ de 83 ans. À chacune de ces personnalités uniques, le photographe a allié un collaborateur du groupe, dans des mises en scène à l’esthétique marquée, emblématiques des cultures qu’il représente. Il y a une certaine dimension graphique, dans les réalisations de Stéphane Lavoué, une qualité picturale, transformant ces échanges en moments privilégiés, presque irréels. « J’ai été totalement emporté par la magie de ces instants. La force de ces images tient de la confrontation de ces univers souvent diamétralement opposés. Tout devait les éloigner, et pourtant, quelque chose émerge de la rencontre », précise-t-il. De l’improbabilité de ces têtes à têtes émane une force magnétique. Si les modèles sourient peu, leur prestance, elle, inspire le respect.

© Stéphane Lavoué pour Pernod-Ricard, Carte Blanche 2018-2019