Lancée le 3 septembre 2019, la structure Inland, rassemblant treize photographes, imagine et développe des projets au long cours. Une plateforme capturant les nuances de notre société.

L’idée a germé durant les Rencontres d’Arles 2018, au cours d’une discussion entre Jef Bonifacino, Patrick Wack, Tim Franco et Mélanie Wenger. L’objectif ? Créer une coopérative, afin de mettre à disposition d’un groupe de photographes les outils nécessaires à la réalisation de leurs projets. « Inland est finalement née le 3 septembre 2019. Nous avons mis du temps à l’imager, partager nos idées et trouver les personnes avec lesquelles nous voulions travailler », raconte Mélanie Wenger. Composée de treize photographes internationaux – Tjorven Bruyneel, Mathias Depardon, Phyllis B. Dooney, Muhammad Fadli, Jeremie Jung (représenté par l’agence Signatures), Tadas Kazakevicius, Laura Pannack, Romain Philippon, Matjaz Tancic et les quatre fondateurs – la structure est reconnue comme « une marque créative possédant une signature photographique propre », d’après Patrick Wack. Une véritable plateforme pour ses membres, leur offrant la liberté de se lancer dans des projets au long terme.

S’unir pour reprendre le contrôle

« Nous développons tous des projets d’expositions, de livres ou encore de transmédias. Inland nous permet de penser leur production dès leur naissance et de réfléchir à une diffusion censée », commente Mélanie Wenger. Imaginés aux côtés d’experts en éditorial et en développement de projets culturels, ces travaux sont financés par des fonds personnels, des bourses, des subventions ou même des commandes éditoriales et se déclinent en chapitres. Un processus de création réfléchi permettant de s’immerger au cœur de sujets actuels et importants.

Si les treize photographes travaillent pour l’instant séparément, des projets de groupe pourraient éclore dans l’avenir. « Comme nous sommes installés aux quatre coins de la planète, cela permettrait de nous retrouver de manière régulière. Les idées, en tous cas, ne manquent pas », confie la photographe. Rassemblés par une sensibilité proche, les membres d’Inland s’unissent pour reprendre le contrôle de leurs récits. Créatifs et indépendants, ces treize artistes donnent à voir, à travers leurs travaux documentaires, un monde complexe et touchant, dur et injuste. Leurs séries, diffusées par la structure, abordent avec poésie des notions de genre et d’identité, les conséquences de la mondialisation ou encore le dérèglement climatique. Une plateforme capturant avec justesse les nuances de notre monde.

© Romain Philippon

© Phyllis B. Dooney

© à g. Laura Pannack, à d. Jeremie Jung / Signatures

© Jef Bonifacino

© Patrick Wack

© à g. Muhammad Fadli, à d. Tim Franco

© Mathias Depardon

© Mélanie Wenger

© à g. Tadas Kazakevicius, à d. Tjorven Bruyneel

© Matjaz Tancic