Dans le cadre du parcours digital dédié aux femmes photographes Elles X Paris Photo, nous présentons, durant dix jours, les auteures mises en avant en vidéo. Aujourd’hui, Anna Malagrida revient, entre autres, sur son rapport à la métaphore et son expérience de la maternité.

Cette année, pour pallier l’annulation de l’édition 2020 au Grand Palais à la suite des restrictions sanitaires, le ministère de la Culture présente, en association avec Paris Photo, et avec le soutien de Women In Motion – un programme de Kering – un parcours digital dédié aux femmes photographes, Elles X Paris Photo.

C’est Karolina Ziebinska-Lewandowska, conservatrice au cabinet de la photographie du Centre Georges-Pompidou, qui en a assuré le commissariat. Pour l’occasion, elle a réuni près de 40 femmes, jeunes, confirmées, peu connues ou ayant marqué l’histoire de la photographie. Le site présente l’ensemble des artistes du parcours, une trentaine d’interview écrites, ainsi que dix entretiens filmés. Y sont également publiées des infographies sur la place des femmes dans la photographie en France (d’après des études du ministère de la Culture).

« Quand je vois une image et qu’elle déclenche en moi des questionnements, souvent ce n’est pas pour une seule raison. Je travaille un peu par couches qui se chevauchent dans un seul travail ou une seule image », annonce Anna Malagrida. Née à Barcelone en 1970, l’artiste vit et travaille à Paris. Diplômée de l’École Nationale Supérieure de Photographie d’Arles après des études de journalisme à Barcelone, elle développe un travail photographique et vidéo d’une grande cohérence. La fenêtre est un de ses objets métaphoriques préférés. « Il y a des couches qui apparaissent. Ce sont des couches qui sont des couches de sens aussi. À travers elles, je peux parler du monde qu’on habite, et aussi de la photographie », confie-t-elle. Dans le cadre de la vidéo réalisée pour Elles X Paris Photo, elle explique comment son statut de mère a influencé sa carrière : « Qu’est-ce qui est plus important ? Le travail ou le fait d’être mère ? Pourquoi les femmes ont-elles plus de difficultés que les hommes à faire ce choix ? Je ne sais pas si c’est culturel, ou si c’est vraiment lié à notre nature. Est-ce que cela peut changer? »

Un entretien à découvrir sur le site Elles X Paris Photo, et à poursuivre avec un échange filmé.

© Lucas Hauchard et Anaïs Viand

© Anna Malagrida