Depuis 1970, on célèbre la Terre tous les 22 avril. Une journée dédiée aux enjeux environnementaux. À cette occasion, ArtPhotoLimited organise une vente de photographies avec pour thématique l’eau.

La journée de la Terre est un événement international, qui, chaque année, met l’accent sur les relations entre l’être humain et la nature. Elle vise à souligner l’interdépendance qui existe entre les différentes espèces vivant sur la planète. Cette année, le site web ArtPhotoLimited, consacré à l’achat de photographies d’art, organise une vente centrée sur le thème de l’eau. Celle-ci sera composée de clichés réalisés par les artistes Jashim Salam, Damien Poullenot et Nick Pumphrey, chacun d’eux développant une approche singulière. De la problématique des déchets aquatiques à l’impact de la montée des eaux due au réchauffement climatique, tous développent un discours engagé et urgentiste. Chaque image sera disponible à la vente, en édition limitée à 30 exemplaires, sur le site web, ainsi qu’au corner d’ArtPhotoLimited, situé au BHV du Marais, à Paris, du 22 au 30 avril. Un projet louable, dont la totalité des fonds sera versée à Surfrider Foundation Europe, une ONG européenne de protection et préservation des océans.

Un Bangladesh submergé

Parmi les différentes images mises en vente, les clichés de Jashim Salam attirent l’attention. Ce photographe, né au Bangladesh, a choisi de représenter les habitants de Chittagong. Ses portraits mettent en lumière un constat accablant : les conséquences de la montée des eaux. Depuis plusieurs années, le changement climatique métamorphose la ville. D’importantes marées s’abattent sur Chittagong, et ce jusqu’à deux fois par jour. La mégalopole représente, pour beaucoup de Bangladais, l’espoir d’une vie meilleure, mais l’eau, omniprésente, submerge la ville et enlise ses habitants. Un projet qui met en lumière la vulnérabilité des villes côtières, et la toute puissance de la nature.

 

© Jashim Salam

© Damien Poullenot

© Nick Pumphrey