À l’occasion de la foire Paris Photo, Christie’s organise une vente aux enchères consacrée à la photographie. Les collectionneuses et les collectionneurs pourront tenter d’y acquérir, le 9 novembre prochain, des œuvres emblématiques, toutes signées d’artistes de renom.

Comme chaque année, la foire Paris Photo est l’occasion pour Christie’s d’organiser une vente aux enchères consacrée au 8e art. Sobrement intitulé Photographies, l’évènement proposera une centaine de lots et rassemblera alors de grands noms du milieu, parmi lesquels figurent William Eggleston, Candia Höfer ou encore Irving Penn pour ne citer qu’eux. Selon les clichés, les estimations oscillent entre 1200 € et 100 000 €, mais certains d’entre eux seront, toutefois, vendus sans réserve. La vente aura lieu le 9 novembre 2021, à 15 h, dans le célèbre hôtel situé au 9, avenue Matignon.

Lors de la vente, les collectionneuses et les collectionneurs auront l’opportunité d’acquérir plusieurs tirages qui ont marqué l’histoire de la photographie de mode. Parmi eux se trouve notamment un portfolio comprenant dix images phares signées Helmut Newton. L’ensemble des clichés, pris entre 1973 et 1993, est estimé entre 100 000 € et 150 000 €. Sélectionnés par l’artiste lui-même, ils incarnent tous le style cinématographique, caractéristique du photographe naturalisé australien. Un autre lot, tout aussi iconique, pourra aussi rejoindre la collection d’une amatrice ou d’un amateur aguerri·e. Il s’agit de Mathilde on the Eiffel Tower (1989) de Peter Lindbergh, estimée, quant à lui, entre 60 000 € et 80 000 €. Painters of the Eiffel Tower de Marc Riboud a, d’ailleurs, inspiré ce tirage unique qui mesure plus de deux mètres. Un exemplaire de cette œuvre du photojournaliste français sera également proposé à la vente.

© Peter Lindbergh / Courtesy of Peter Lindbergh Foundation, Paris

Des tirages peu nombreux sur le marché

Outre les images de mode, Photographies présentera des travaux réalisés par des artistes féminines de premier plan, issues des arts moderne et contemporain, telles que Louise Lawler ou encore Carrie Mae Weems. Aussi un collectionneur pourra-t-il devenir l’heureux propriétaire de Lucy with Goose (1977). Ce portrait de Francesca Woodman, qui entremêle arts et mode, se distingue aujourd’hui par sa rareté. Il faudra débourser entre 40 000 € et 60 000 € — si ce n’est plus — pour l’obtenir.

Seront également mises à l’honneur les œuvres surréalistes de Hans Bellmer, Raoul Ubac et Pierre Dubreuil. Suite à la destruction des archives de ce dernier au cours de la Seconde Guerre mondiale, ses tirages sont désormais peu nombreux sur le marché. Ainsi, le ou la futur·e propriétaire d’Antithèse (1930) devra dépenser au moins 40 000 € pour l’acquérir.

L’intégralité des œuvres mises en vente est à découvrir chez Christie’s, le 9 novembre, à 15 h, dans l’hôtel situé au 9 avenue Matignon, dans le 8e arrondissement, à Paris.

 

© à g. David Bailey et à d. Estate of Francesca Woodman / Charles Woodman / ADAGP, Paris, 2021

© Nick Brandt / Courtesy of Altas Gallery

© Edward Burtynsky

© Claude Gassian

Image d’ouverture © Claude Gassian