Jusqu’au jeudi 2 avril, le photographe français Boby s’empare du compte Instagram Fisheye. Une belle occasion de nous présenter son travail et de faire découvrir ses photographes préférés.

Nouveau dispositif spécial confinement. Chaque semaine, Fisheye laisse un photographe professionnel aux commandes de son compte Instagram. Son objectif ? Raconter son expérience, et décrypter ses images.
Aujourd’hui et jusqu’à jeudi, Boris Allin alias Boby est aux manettes du compte Instagram Fisheye. Chaque jour, il postera quelques-unes de ses images et mettra en avant des photographes qu’il apprécie. Un récit en images donc, mais pas seulement. Le takeover se terminera jeudi soir 21h avec un live Instagram. Préparez vos questions !

Ouvrons le bal avec les deux images du jour qu’il nous commente.

@odieuxboby

© Boby

« Il fallait que je finisse une pellicule avant de la développer. J’étais chez mes parents, et ma mamie trainait dans le salon. Je l’ai photographiée entre deux épisodes des Feux de l’amour. C’est amusant et tendre de voir que mes grand-mères n’arrivent pas à être vulgaires. Impossible pour elle de rester le doigt tendu plus de 3 secondes sans rougir, ni avoir honte. Avec son bras fébrile elle faisait des va-et-vient en me faisant des doigts d’honneur timides. Trois photos et un développement fait en moins de temps qu’un épisode de sa série préférée, ma photo préférée de ma mamie est apparue ».

@leo_berne

© Léo Berne

« J’ai rencontré Léo Berne (@leo_berne) en commençant à travailler pour Deluxe et Chinese Man. Il est difficile de décrire Léo tant le personnage a de casquettes : photographe, réalisateur du collectif Megaforce, DJ… On rêve tous secrètement d’être aussi talentueux que lui. Un pied en France un autre en Asie et la tête dans les nuages, il sait toujours trouver les bonnes situations au bon moment. Et cela m’impressionne. Cette photo en est le meilleur exemple. Ce mec-là, un fou dans le métro qui est le seul à rire, et qui est le seul dans la lumière… Un alignement de planètes qui fait de ce cliché un de mes préférés. »

Image d’ouverture © Boby