Cette semaine, au micro de Brigitte Patient, deux expositions et deux photographes : Lise Sarfati et Patrick Taberna

À l’occasion de son exposition Oh Man à Galerie Particulière  jusqu’au 13 janvier 2018, Brigitte Patient a rencontré Lise Sarfati. La photographe revient sur sa série réalisée à Los Angeles, à la chambre photographique. Un travail durant lequel elle s’est questionnée sur la place du sujet dans son environnement. Oh Man est une série composée de dix-sept photographies, quinze en couleur et deux en noir et blanc de grands formats. Conçues pour être confrontées au « viewer »,  ses images trouvent leur place sur un mur d’un Musée ou d’une Galerie. Car « sans le regardeur, il n’y a pas d’oeuvre »  rappelle la photographe. «  La photographie couleur est fictionnelle tandis que le Noir et Blanc agit comme un questionnement sur l’histoire de la photographie. La vitalité primaire, viscérale, incoercible venue du déracinement : des hommes marchent et l’indifférence radicale de leurs corps occupe le cœur vide de Los Angeles. Cela pourrait être ailleurs dans n’importe ville américaine. Le soleil est intense et crée un point de vue lumineux sur la photographie. J’ai travaillé sur la marche et le mouvement. » 

Oh Man © Lise Sarfati

Dans cet épisode, on nous propose de découvrir L’arrière-saison de Patrick Taberna, un travail présenté à la galerie Camera Obscura jusqu’au 30 décembre. Habitués à ses photographies de famille, nous découvrons ici des images réalisées durant sa crise de la cinquantaine. Une période durant laquelle, il explique avoir remis en question son écriture photographique. Ses clichés noir et blanc évoquent le temps suspendu d’un monde incertain tandis qu’il mélange les époques dans ses images en couleur : jeux, voyages…Brigitte Patient évoque enfin l’exposition de Kourtney Roy présentée actuellement à la Galerie du Château d’Eau à Toulouse. 

© Patrick Taberna / Courtesy : Galerie Camera Obscura

© Patrick Taberna / Courtesy : Galerie Camera Obscura

 

 

Image d’ouverture © Patrick Taberna / Courtesy : Galerie Camera Obscura