Fisheye Magazine

Fisheye Magazine Logo

Tous les articles classés Interview

Regards jumelés

En 2012, la photographe américaine Susan Swihart démarre un travail au long cours, "About face", lorsqu'elle commence à photographier ses jumelles alors âgées de huit ans. Aujourd'hui, elles en ont 13. Sans jamais montrer leur visage, elle révèle leurs similitudes et leurs différences. Pour Fisheye, elle revient sur ce projet poétique et intime.

Le conte fantastique de Stéphane Lavoué

Regards perdus

Que se passe-t-il derrière un regard ? La photographe Melissa Breyer propose avec "Watchwomen" une série pleine de poésie consacrée aux femmes serveuses de New York. En interceptant leur regard entre deux cafés servis, elle nous immerge dans des scènes de vie intime. Entretien.

« Blickwechsel », cinq ans d’introspection familiale

Il aura fallu cinq ans à la photographe allemande Ina Schoenenburg pour réaliser "Blickwechsel". Cette série intime et personnelle raconte son histoire familiale, capturée au quotidien. Nous l'avions découvert en 2016 lors du festival Les Boutographies, à Montpellier. Aujourd'hui, elle nous raconte les coulisses de cet important travail. Entretien.

Les fantômes de l’adolescence

Il y a deux ans, Bérangère Fromont a fait la rencontre d'un groupe d'adolescents qui vivent dans un petit village de Lettonie. Pendant trois nuits, elle les a photographié. Des jeux nocturnes, au cours desquels la photographe les laissait agir à leur guise. Elle en a tiré une série magnifique, "I don't want to disappear completely", présentée en ce moment au festival Circulation(s). Une série qui montre avec subtilité les paradoxes de cet âge fort et fragile qu'est l’adolescence.

Post

C'est à l'Arsenal de Metz que la tournée du prix HSBC 2016 s'achève. Dans ce très bel espace d'exposition se côtoient jusqu'au 8 janvier prochain les travaux des deux lauréats, le danois Christian Vium et la polonaise Marta Zgierksa. La jeune femme expose "Post", un projet à l'esthétisme ensorcelant. A travers lui, la photographe raconte le traumatisme qui a suivi un grave accident de voiture, mais aussi les angoisses profondes qui forment sa personnalité. Avec une précision très subjective et une liberté totale, elle se dévoile en métaphores subtiles. Nous l'avons rencontrée lors du vernissage à Metz le 2 décembre dernier. Propos recueillis par Marie Moglia .

« Heimr »

Matthew Broadhead, 23 ans, est un photographe anglais fraîchement diplômé. En mars dernier, il s'est envolé vers l'Islande pour réaliser une série étonnante, "Heimr", à cheval entre la fiction et le documentaire. Pour ce travail, il est revenu sur les pas d'une expédition de la NASA qui préparait là-bas le premier voyage sur la Lune. Entretien.

L’amour selon Michael McCraw

Michael McCraw est un photographe américain que nous avons découvert sur Instagram. Touchés par ses clichés délicats de son quotidien, plein d'émotions et de poésie, nous l'avons contacté pour faire connaissance. Il nous raconte pourquoi et comment la photo de famille est devenu le cœur de sa pratique, et quelle forme d'épanouissement il y trouve.

« Un lieu où tout ce qui existe devient ce que vous êtes »

Lors de son deuxième voyage en Islande, la photographe Nicola Odemaan a rapporté la très inspirante série "Wild Iceland". Elle partage avec nous ses belles images, mais aussi ses souvenirs de voyage et son expérience de la photographie. Propos recueillis par Marie Moglia.

L’Iran autrement

Hoda a 33 ans. Elle vit et travaille en Australie. Un jour, elle a quitté son pays natal, l'Iran. Une rupture qui a pour toujours marqué la photographe. Elle y est retournée plusieurs fois depuis, mais pendant longtemps, elle a été incapable d'y faire des photos. Jusqu'à "In exodus, I love you more". À travers cette série née d'une blessure,Hoda explore sa relation à son pays et à l'absence. Propos recueillis par Marie Moglia.

Face à la nébuleuse

L'histoire se déroule dans une ancienne république soviétique, le Faristan. Mais le lieu ici importe peu finalement. Réalisée par le photographe belge Matthieu Litt entre 2013 et 2015, "Horsehead Nebula" est une contemplation. La contemplation d'un ailleurs pur, immobile, où les paysages sont grandioses et les humains sont beaux. Matthieu nous raconte comment il a conçu cette série dont il a tiré un très beau livre. Propos recueillis par Marie Moglia.

1 93 Voir plus