Le VR Arles Festival et l’Institut français s’associent à nouveau pour proposer une résidence d’écriture dédiée aux pratiques immersives. Vous avez jusqu’au 30 avril pour tenter votre chance !

L’année 2019 marque la quatrième édition du VR Arles Festival, fondé par BNP Paribas, les Rencontres d’Arles et Fisheye. Pour cette occasion, le festival et l’Institut français sont heureux de reconduire leur résidence d’écriture dédiée aux narrations immersives.

Un événement permettant aux auteurs et artistes de développer un projet d’écriture innovant pour la réalité virtuelle. La résidence a également pour objectif d’approfondir les connaissances des lauréats sur le potentiel créatif et narratif des technologies immersives. Elle vise enfin à donner les clés de l’écriture d’un projet de réalité virtuelle, et à faciliter la convergence de différentes formes artistiques.

Comment s’organise cette résidence d’écriture ? Durant une semaine, les participants bénéficieront d’un accompagnement individuel, de temps d’écriture et d’échanges, de rencontres et masterclass avec des professionnels des réalités immersives, des arts visuels, du son, du spectacle vivant et de l’image.

© Olivier Sabatier

Comment participer ?

L’appel est ouvert à l’international et porte sur un projet d’écriture VR francophone. Les dossiers de candidature sont à envoyer à l’adresse mail residence@vrarlesfestival.com et doivent contenir :

  • Une lettre de motivation (justifiant de la nécessité d’un temps d’écriture dans la mise en œuvre du projet)
  • Une présentation du projet qui sera développé pendant la résidence
  • Un CV
  • Les scénarios ou projets d’écriture déjà réalisés (envoyés en format numérique, ou hébergés sur Internet)

Un jury de professionnels pluridisciplinaires se réunira pour délibérer. Tout dossier incomplet ne sera pas pris en compte. Vous avez jusqu’au 30 avril 2019 pour déposer votre candidature.

Informations pratiques :

La résidence se déroulera du 26 au 31 août 2019.

Les résidents seront hébergés pendant six nuitées dans le centre d’Arles. Les déjeuners seront pris en charge par les organisateurs. Le transport reste à la charge des résidents.