Le Prix Photo – Fondation Yves Rocher lance la sixième édition de son concours, dédié aux problématiques environnementales. Photojournalistes, vous avez jusqu’au 28 mai 2020 pour tenter votre chance !

En partenariat avec le festival Visa pour l’image – Perpignan, le Prix photographique Fondation Yves Rocher lance un appel à candidatures. Pour cette sixième édition, le concours souhaite aider un.e photographe dans la réalisation d’un travail journalistique portant sur les problématiques liées à l’environnement, aux relations entre les humains et la terre et aux grands enjeux du développement durable. Une manière pour la fondation d’affirmer son engagement écologique.

En 2019, la photographe américaine Nadia Shira Cohen a remporté le prix, grâce à God’s Honey, un reportage faisant le portrait de deux communautés du Yucatán : les apiculteurs mayas et les agriculteurs mennonites. Aujourd’hui installée à Rome, la photojournaliste se passionne pour les cultures étrangères et inconnues. À travers ce projet sensible, elle met en lumière un conflit ouvert, nourri par la déforestation et le recours au soja génétiquement modifié.

Les modalités de participation :

Le concours est ouvert aux photojournalistes spécialisés dans les questions liées à l’environnement, aux relations entre les humains et la terre ou encore aux enjeux du développement durable. Les participants doivent savoir écrire et parler en français et en anglais. Le dossier (à télécharger ici) doit être envoyé avant le 28 mai 2020. Il devra contenir :

  • Un CV
  • Une lettre de motivation, comportant un descriptif du projet de reportage (une page maximum, dactylographiée). La lettre ne doit en aucun cas comporter d’éléments permettant d’identifier le candidat.
  • Un budget prévisionnel de financement du reportage photo
  • Un reportage photo achevé en noir et blanc ou en couleur, entre 12 et 20 images (en format JPEG, 3 MB maximum)
  • Éventuellement des scans de publications
  • Le formulaire de candidature signé
  • Une copie d’une pièce d’identité
  • Une attestation sur l’honneur d’exercice de la profession de photojournalisme

Les récompenses

Un jury, composé de personnalités du monde de la photo et de l’environnement, se réunira fin juin pour désigner le lauréat du Prix. Celui-ci sera annoncé lors d’une soirée du Festival Visa pour l’image, le 5 septembre.

Le lauréat recevra une bourse d’un montant de 8000 euros, versé en deux fois : la moitié en juillet 2020 pour lancer la réalisation du travail, et le reste lors de la remise de prix en septembre. Son travail sera également exposé au Festival Photo La Gacilly, et projeté au Festival Visa pour l’Image – Perpignan.

Plus d’informations sur le site de la Fondation.

© Nadia Shira Cohen, lauréate 2019, exposée au Festival Photo La Gacilly édition 2020