Pour sa 5e édition, les Ateliers Médicis renouvellent l’appel à candidatures du programme Création en cours. Une centaine d’artistes seront sélectionnés pour collaborer avec des écoles primaires de la France entière. La date butoir de candidature est prolongée : vous  avez jusqu’au 20 mai pour envoyer votre dossier  !

Pour la cinquième année consécutive, les Ateliers Médicis organisent Création en cours, un programme national qui offre un accompagnement aux artistes émergents. Avec le soutien du ministère de la Culture et en partenariat avec le ministère de l’Éducation et de la Jeunesse, les artistes sélectionnés — de toutes disciplines confondues — recevront une allocation de résidence de 11 000 euros. En échange, les lauréats partageront leur projet de création avec des élèves d’écoles primaires réparties dans tous les départements français. Soutenir l’insertion professionnelle de jeunes artistes, transmettre une approche artistique à des élèves et favoriser la culture dans des territoires prioritaires : voici les principaux enjeux de Création en cours. Au total, 110 dossiers seront retenus. Le temps de création se déroulera entre janvier et juillet 2021.

Les modalités de participation :

  • Être diplômé depuis 2016 d’un cursus artistique ou être recommandé par un professionnel du domaine culturel et artistique.
  • Les projets en collectif sont acceptés (maximum 3 membres).

Pour candidater :

Il vous suffit de remplir le formulaire en ligne constitué de :

  • Vos informations administratives : identité, biographie, parcours, discipline(s),
  • une copie ou attestation du diplôme (obtenu obligatoirement entre 2016 et 2020) ou une lettre de recommandation,
  • une note d’intention du projet,
  • un CV, portfolio ou tout autre document présentant votre travail,
  • un budget prévisionnel,
  • trois souhaits de départements d’implantation.

Vous avez jusqu’au 20 mai 2020, à minuit, pour envoyer votre dossier !

Les enseignants et les écoles souhaitant accueillir un artiste peuvent déposer leur candidature sur la plateforme Eduscol.

© Nawelle Aïnèche