La nouvelle revue féministe Gaze lance un appel à candidatures dédié aux photographes professionnelles et amatrices explorant l’autoportrait. Vous avez jusqu’au 15 juin pour faire parvenir vos images. 

Gaze s’inscrit dans le mouvement féministe à travers un magazine entièrement pensé et réalisé par des femmes – et s’identifiant comme telles. Fondée par Clarence Edgard-Rosa, anciennement rédactrice en cheffe digitale de Marie Claire et journaliste chez Causette, cette revue bilingue français-anglais sera publiée deux fois par an. Loin du patriarcat ambiant, Gaze présentera des portfolios, des portraits, ou encore des témoignages en tout genre. Avec un objectif précis : célébrer les regards féminins. « S’y côtoieront les personnalités et les inconnues, les vieilles dames et les ados, les grandes signatures et les débutantes, toutes sur le même plan », explique la rédaction. À l’occasion de la sortie de son premier numéro, prévu en automne 2020, Gaze s’interroge sur la pratique de l’autoportrait. À la fois périlleux et excitant, cet exercice est avant tout un moyen de se reconnecter à soi-même tout en déconstruisant les clichés. Cet appel à contributions permettra à plusieurs lauréates d’être publiées sur les réseaux sociaux du magazine. L’une d’entre elles se verra être également publiée – et rémunérée – dans le premier numéro. 

Les modalités de participation : 

  • L’appel est ouvert aux photographes, professionnelles comme amatrices, s’identifiant comme femmes,
  • les autoportraits uniques, les diptyques et les triptyques seront pris en compte, 

© Laura Lafon