Le festival des Boutographies lance sa 22e édition. Vous êtes photographe et l’idée d’être exposé vous séduit ? C’est le moment de participer ! Vous avez jusqu’au 14 novembre 2021 pour tenter votre chance.

Chaque année depuis déjà 22 ans, les Boutographies sont l’occasion de mettre en lumière les projets de photographes venus de toute l’Europe. Le temps d’une exposition au Pavillon Populaire, le festival montpelliérain célèbre ainsi les artistes et le 8e art. Les critères de sélection ? La qualité artistique de l’œuvre, son originalité et la cohérence d’une vision d’auteur. Sans thème imposé, pas moins de cinq prix sont en jeu. De quoi espérer gagner en visibilité. L’édition 2022 aura lieu du 7 au 29 mai.

Modalités de participations :

  • Pour concourir, il suffit de vous inscrire sur le site des Boutographies avant le 14 novembre 2021, minuit. Vous recevrez ensuite un mail d’activation qui vous donnera toutes les instructions nécessaires à la constitution de votre dossier numérique.
  • Aucune inscription effectuée par le biais d’un agent ne sera prise en considération.
  • Chaque artiste sélectionné pour l’accrochage s’engage à être présent lors du premier week-end de l’évènement. Seuls son hébergement et le transport de son exposition seront couverts par le festival.
  • Des frais d’inscription s’élèvent à 22 €.

Les récompenses :

Lors de ces rencontres, un total de cinq prix sera attribué. Deux d’entre eux seront décernés par un jury indépendant, composé de professionnels de l’image :

  • Le prix du Jury, d’une valeur de 1000 €, auquel s’ajoute un achat d’œuvre par la ville de Montpellier pour la somme de 2500 €.
  • Le prix du Public, subventionné par Photon et soutenu par La Gazette de Montpellier, qui prévoit un chèque de 500 € pour la production d’une exposition.

Trois des partenaires du festival sélectionneront également leurs coups de cœur respectifs :

  • Le coup de cœur de Photon, qui aidera à la production d’une exposition et propose un accrochage d’une durée de trois mois dans son laboratoire, à Toulouse.
  • Le coup de cœur de Réponses Photo, qui publiera, dans les pages de son magazine, un portfolio rémunéré de l’artiste choisi.
  • Le coup de cœur Les Jours, qui accordera la publication rémunérée d’un portfolio sur son site web.

Image d’ouverture © Julie Joubert