États d’urgence ouvre les portes de son collectif aux photographes souhaitant apparaître dans sa revue. L’objectif : proposer un travail social et documentaire qui interroge la société française. Il reste quelques jours pour répondre à leur appel à participation.

Depuis plus de deux ans maintenant, la revue États d’urgence ne cesse de se développer et intègre à chaque numéro de nouveaux membres. États d’urgence est une publication annuelle de photographie sociale et documentaire dont l’objectif est d’interroger la société française. Aujourd’hui elle souhaite offrir la possibilité à une personne extérieure à son collectif de publier un reportage dans le prochain numéro (#3) dont la date de sortie est prévue pour décembre 2019. À vos boîtiers pour répondre à leur appel à participation !

La revue États d’urgence émerge du collectif du même nom regroupant six professionnels de la photographie sociale. Immergés au cœur des mobilisations et des grands enjeux contemporains, ils posent sur l’actualité un regard loin de tout sensationnalisme et témoignent des tas d’urgences que traverse la France : mouvement social, crise migratoire, violence d’État, écologie… Pour voir autrement le monde qui nous entoure.

Comment participer ?

Pour participer, le photographe doit envoyer son dossier complet via le site wetransfer.com à contact@etatsdurgence.com. Date limite de candidature ? Le 20 septembre 2019.

  • Le reportage devra aborder la question des femmes (dans une acceptation non genrée) en France. Le sujet devra être incarné et traité de façon documentaire ou sociale.
  • Il devra avoir été produit ou terminé entre janvier 2018 et septembre 2019. Les candidatures sont ouvertes aux photographes sans distinction de nationalité.
  • Le photographe certifie être l’auteur des photographies et dispose pleinement des droits de reproduction. Il certifie avoir les autorisations de publication de la part des personnes photographiées.
  • Le photographe dispose des fichiers en haute définition originaux et certifie que les images sont authentiques, qu’elles n’ont pas fait l’objet de montage ou de manipulation numériques. En cas de doute, le comité de rédaction se réserve le droit de demander à vérifier les fichiers natifs.

Le dossier de participation devra comporter les quatre éléments suivants :

  1. La convention de participation disponible ici dûment remplie, signée et datée à la main (à envoyer par scan). Elle sera à joindre au dossier de candidature, attestant que vous avez bien pris connaissance des conditions énoncées dans la convention.
  2. La série de photographies complètes :
    – un reportage comprenant entre 25 et 30 photos classées dans un dossier du nom du reportage
    – Le nom du photographe ne devra apparaître ni sur les photos ni dans le nom des photos
    – Les images devront être numérotées selon la narration souhaitée par le photographe et indexées de la façon suivante : 01_Nom_du_Reportage.jpeg
  3. Un document format PDF nommé Nom_du_Reportage_Prénom_Nom.pdf et comportant les éléments suivants :
    – En haut à gauche : NOM (en majuscule), prénom, e-mail, téléphone
    – En dessous aligné au centre : Nom du reportage
    – Biographie de 10 lignes
    – Motivation de 10 lignes expliquant pourquoi vous souhaitez être publié dans la revue États d’urgence
  4. Un portrait du photographe nommé de la façon suivante : Nom_du_reportage_Prénom_Nom.jpeg

Délibérations et communications

Le sujet retenu pour le numéro #3 d’États d’urgence sera sélectionné par le comité de rédaction de la revue. Le comité de rédaction se réunira fin septembre afin de procéder à son choix.
Le comité de rédaction informera personnellement la personne dont le reportage a été sélectionné par mail entre le 1er et le 15 octobre 2019.

Le photographe sélectionné recevra :

  • Un chèque de 500€ brut/TTC au titre de la cession de ses droits d’auteur lors de la soirée de lancement en décembre.
  • Cinq exemplaires de la revue États d’urgence #3

© Yann Levy

© Yann Levy

© Valentina Camu

En ouverture : © Valentina Camu