L’appel à candidatures pour la Bourse Photographe 2018 de la Fondation Jean-Luc Lagardère est ouvert jusqu’au 9 juin. À la clé : une bourse de 15 000 € pour un jeune photographe.

Vous avez un projet original et ambitieux à caractère documentaire, dans le domaine social, économique, politique ou culturel ? N’attendez plus pour candidater à la bourse Photographe de la Fondation Jean-Luc Lagardère. Décernée par un jury prestigieux depuis 1991, cette bourse est attribuée à un jeune photographe professionnel désireux de réaliser en France ou à l’étranger une production photographique. 

Les modalités de candidature :

  • Avoir 35 ans au plus, au 31 décembre 2018 ;
  • Être francophone : le ou la candidat(e) ne doit pas nécessairement avoir la nationalité
    d’un pays francophone mais maîtriser la langue française écrite et orale afin de rédiger son dossier de candidature et, en cas de sélection, de présenter son projet devant le jury de la bourse photographe ;
  • Avoir réalisé au moins deux travaux photographiques documentaires publiés dans des titres de la presse écrite (papier et/ou web) et/ou dans un livre et/ou dans un catalogue d’exposition… ;
  • Exercer la profession de photographe comme activité principale.

Comment participer ?

Pour participer, il vous suffit de remplir un dossier d’inscription à télécharger sur le site de la Fondation Jean-Luc Lagardère et devant être envoyé au plus tard le samedi 9 juin 2018.

La récompense

Le ou la lauréate bénéficiera d’une dotation de 15 000 € qui lui permettra de financer un grand projet photographique et de disposer du temps nécessaire à sa réalisation.

Ils ont eu la bourse Photographe de la Fondation Jean-Luc Lagardère : Samer Mohdad (1992), Jérôme Brézillon (1995), Matias Costa (1999), Rip Hopkins (2000) Samuel Bollendorff (2002), Éric Baudelaire (2003), William Daniels (2007), Julien Goldstein (2009), Elena Chernyshova (2011), Carolina Arantes (2015), Anna Filipova (2016).

L’année dernière, le jury, présidé par Jean-Luc Monterosso, a attribué la bourse Photographe à Antoine Bruy, un jeune photographe français opérant sur le registre documentaire et dont les travaux explorent la relation Homme-environnement. Il va pouvoir, grâce à la bourse, développer son projet photographique Outback Mythologies portant sur les Aborigènes d’Australie.

Outback Mythologies est une série en six « chapitres » qui questionne et raconte l’outback, ce vaste territoire aux frontières floues. Deux volets ont déjà été traités : l’un sur les stockmen, ces cow-boys emblématiques de l’outback, l’autre sur l’enclave minière de Coober Pedy. La bourse va permettre à Antoine Bruy de faire deux voyages de plusieurs semaines sur place pour réaliser le troisième chapitre qui portera sur le « nom de peau » des Aborigènes, qui définit à la fois la terre et les voyages des ancêtres. « Ce projet, c’est aussi comprendre comment l’homme vit dans son environnement tout en donnant à voir l’histoire d’un pays. » Il compte passer du temps avec les Aborigènes, s’inspirant d’une méthodologie proche de l’ethnologie : l’observation participante.

© Antoine Bruy, lauréat 2017

La Fondation Jean-Luc Lagardère accorde également des bourses dans les domaines suivants : Auteur de documentaire, Auteur de film d’animation, Créateur numérique, Écrivain, Journaliste de presse écrite, Libraire, Musicien, Producteur cinéma, Scénariste TV..

Plus d’informations sur le site de la Fondation Jean-Luc Lagardère.