À travers une vision singulière et intime d’un pays, de son pays, Bogdan Konopka interroge la quête humaine et universelle de l’appartenance à son histoire. Arrivé en France en 1988, le photographe est reconnu pour son travail sur les faces cachées des villes – Paris, Varsovie, Prague, Berlin, Pékin ou encore Shanghai. Son regard s’attache à nous livrer ce qu’il nomme « le patrimoine du rien ». L’exposition rassemble une sélection de photographies prises depuis une quarantaine d’années, qui révèlent la vision sensible et personnelle d’un pays où le réel – une Pologne qui se transforme et entre progressivement dans la modernité – laisse place au songe et à l’onirisme. Au détour de portraits posés ou saisis à la volée, de paysages en ruine, de neige ou de villes fantomatiques, Bogdan Konopka tente de saisir l’âme des lieux pour donner à lire la fragilité du monde.

© Bogdan Konopka

Galerie Folia – 13 rue de l’Abbaye, Paris, 75006 Paris