L’identité serait en crise. Le constat semble intemporel et transhistorique. Les questions demeurent les mêmes. Qui sommes-nous ? Comment nous définissons-nous ? Par rapport à quoi ? À qui ? L’Autre ? Qu’Est-ce qui nous définit ? Qu’est-ce qui nous rassemble et nous sépare ? Comment et à partir de quels éléments se construit une identité culturelle ? Quelles représentations lui donner ? Comment en parler ? Dans un contexte politique instable et peu rassurant, l’exposition Tous, des sang-mêlés interroge les problématiques inhérentes à ce que peut recouvrir l’identité culturelle. Il s’agit donc de réfléchir ensemble, de confronter nos points de vue, nos subjectivités, afin de formuler, par des choix critiques et plastiques, des constats, des interrogations, une rencontre, une conversation. L’exposition explore différentes notions, celles des territoires, des frontières, des cartes, des nations, des communautés, des appartenances, des langues, des drapeaux, des couleurs de peaux, des stéréotypes, des symboles et des traditions.Elle  s’impose alors comme une réaction critique et sensible face aux discours moisis, réactionnaires, communautaristes et méprisants, des discours politiques incarnant la peur, la haine, l’exclusion et le repli. Elle réunit les oeuvres de 60 artistes, français et internationaux, qui, chacun à sa manière, approche l’Histoire (personnelle et collective), la mémoire, les archives, la traduction, la fouille ou encore la réparation.

Discussion Between Gentlemen, 2016. Vidéo, carte de 1920, crayons, 9’30. Vidéo stills © Bady Dalloul et Untilthen.

Musée Mac-Val – Place de la Libération, 94400 Vitry-sur-Seine