LIKE ME de Stéphane Gizard se présente sous la forme d’un diptyque de photographies tirées sur le même papier, encadrées ensemble, illustrant ainsi le propos de l’unité et l’universalité de l’humain au-delà des perceptions individualistes. Dans un but d’uniformité et de pureté esthétique, classique, intemporelle, tous les modèles posent torses nus et sont cadrés à l’identique. La photographie est composée de deux images, un selfie et un portrait de l’artiste.

Maison Européenne de la Photographie