L’exposition de Stéphane Couturier à la Maison européenne de la photographie s’articule en trois chapitres : elle présente son travail depuis la fin des années 1990 jusqu’à ses développements les plus récents. Un parcours chronologique qui met en lumière les grandes étapes de la réflexion, autant technique que conceptuelle, du photographe. Il s’est intéressé, depuis ses débuts en argentique, à la notion d’archéologie urbaine : fil conducteur de sa pratique, qui interroge sous diverses formes les mutations des paysages qui nous environnent.

Maison Européenne de la Photographie