Après avoir immortalisé la beauté fragile des mégalopoles transfigurées par la pluie et par la neige, Christophe Jacrot poursuit sa quête d’hiver et de “mauvais temps” en Islande, avec un livre et une exposition tous deux intitulés mot qui, dans la langue du pays, désigne la neige. Cette série représente un tournant dans l’œuvre du photographe. Il sort de l’uni- vers urbain qu’il a su magnifier sous la pluie et sous la neige, confrontant l’éner- gie de la ville à celle des éléments naturels. Ici, l’émotion naît aussi de la confrontation aux éléments. Mais une confrontation plus radicale, puisqu’il nous emmène en plein cœur du désert blanc. L’intensité dramatique des clichés de Christophe Jacrot procède alors de ces traces humaines qui manifestent l’âpreté de la lutte pour la vie dans des conditions extrêmes.

Galerie de l’Europe