Récemment présentée à New York sur les cimaises de l’International Center of Photography, l’exposition « Robert Capa et la couleur » présente pour la toute première fois les photographies en couleur de Robert Capa. Connu surtout pour ses images en noir et blanc, technique dont il fut l’un des maîtres, il travailla régulièrement en couleur à partir de 1941, utilisant ce support jusqu’à sa mort en 1954. Si quelques-unes de ces images furent publiées à l’époque dans la presse magazine, la grande majorité d’entre elles n’a jamais été tirée sur papier ni a fortiori vue sous quelque forme que ce soit. Révélant près de 150 tirages couleur d’époque, de nombreuses revues les ayant publiées ainsi que des documents personnels, l’exposition apporte un éclairage inédit sur un aspect inattendu de sa carrière et jusqu’à présent absent des ouvrages et expositions posthumes.

Jeu de Paume – Château de Tours