De quelle façon le premier confinement a-t-il affecté nos corps, nos imaginaires et nos sociétés ? Telle est la question au cœur de l’exposition Psychodémie, actuellement présentée au Mucem. Au travers de ce projet, Antoine d’Agata mène ainsi une réflexion sur les multiples effets de la pandémie de Covid-19. Près de 13 000 de ses clichés, réalisés au cours de cette période, se confrontent alors à des témoignages. Ceux-ci ont été recueillis par le musée, dans le cadre de la collecte « Vivre au temps du confinement ». Cette lecture de l’évènement proposée par le photographe français est à découvrir jusqu’au 25 mars 2022.

© Antoine d’Agata

Mucem – 7, promenade Robert Laffont (esplanade du J4), 13002 Marseille