38 doubles pages de cahier à spirale démontées, sur lesquelles sont collés des tirages, ou fragments de tirages couleur ou noir et blanc. Des morceaux de textes découpés dans des livres. Dans Prologues, Gwenola Furic copie le carnet d’esquisses de peintres. Un espace où les formes se cherchent, où l’esprit et la main divaguent et créent des associations. Ce carnet est, pour la photographe, la construction d’une géographie personnelle. Celle des lieux arpentés, en Bretagne ou ailleurs, et celle d’un territoire poétique. Chaque feuille devient ainsi le lieu d’une nouvelle expérience de mise en page. Le laboratoire d’une réinvention et d’un élargissement fictionnel du paysage quotidien. Une œuvre à la fois fragile, intime et emblématique de la création photographique.

© Gwenola Furic

Galerie Confluence – 45 rue de Richebourg, 44000 Nantes