Precious Things est une réflexion sur les contours du désir matérialiste et sur sa relation avec la recherche du bonheur. C’est une observation du culte de la technologie comme extension de la psyché humaine, où les objets de consommation semblent canaliser et se nourrir des émotions de ses utilisateurs. Même lorsqu’elle est moins visible, la présence des technologies est une constante qui transforme notre cadre de vie, créant de nouveaux paysages visuels et une esthétique spécifique qui teintent et façonnent nos rituels quotidiens. La lumière bleue émanant d’un écran de télévision imprègne les scènes et réitère cette présence, abritant à la fois des émotions positives et négatives, des peurs et des rêves, de l’humour et du mystère. Imprégnée de nostalgie, l’électronique domestique devient le sujet principal des récits ouverts qui stimulent l’imagination du spectateur, tout en parlant de proximité, de dépendance, de frustration et, finalement, de bonheur, qui sont intrinsèquement liés aux objets de désir.

© Anabela Pinto

Galerie Intervalle – 12 rue Jouye-Rouve, 75020 Paris