« Avant tout, je suis sculpteur », dit Iris Hutegger. Même si son travail commence avec un appareil photo. Originaire d’Autriche, elle est devenue artiste dans sa trentaine. De loin, ses oeuvres paraissent des dessins colorés au crayon. Cependant en s’approchant, on ne perçoit pas seulement le grain de la photographie en noir et blanc, mais aussi les centaines de fils qui s’enchevêtrent sur l’image. On comprend alors que la couleur vient de ces fils qui brodent l’image et lui ajoutent une troisième dimension. Ces photographies brodées sont des pièces uniques en différents formats et ne portent pas d’autre titre que des numéros: l’artiste ne veut pas que les montagnes se laissent géographiquement identifier.

Galerie Esther Woerdehoff