Tom Wood est internationalement reconnu pour ses photographies de la vie urbaine, prises pour la plupart à Liverpool entre 1978 et 2003. C’est à cette date qu’il s’est installé au Pays de Galles pour se consacrer à ce qu’il appelle la « question du paysage ». Paysages intimes met l’accent sur la relation de l’artiste au paysage irlandais, a fortiori celui du comté de Mayo. Il  retourne chaque année dans cette région que sa famille a dû quitter pour s’installer en Angleterre dans les années 50 pour des raisons d’intolérance religieuse. En découle une pluralité d’approches envers ce lieu avec lequel il entretient une relation douce-amère, à la fois subjective et objective, tant sur les sujets que par la technique.

Centre culturel Irlandais