Habitué à arpenter les terrains de lutte, du Chiapas à la Jungle de Calais, en passant par Florange, Bruno Serralongue poursuit dans cette série son travail de fond en rupture avec les médias de masse. Les images de Notre-Dame-des-Landes qu’il nous propose ont été réalisées dans un temps long, loin d’un instant décisif ou d’une approche spectacuBruno Serralonguelaire. L’artiste entend ainsi mettre au jour les modes de vie alternatifs où l’entraide et le collectif prendraient le pas sur l’individualisme et la propriété privée. Une exposition fascinante, à découvrir dans le nouveau centre d’art GwinZegal.

© Bruno Serralongue

Centre d’art GwinZegal – 4 rue Auguste-Pavie, Guingamp