Artiste précoce, surdoué, à l’imagination kaléidoscopique, Jean Le Gac est un incontournable de notre temps. À la suite de la figure mythique du peintre, écrivain et photographe, accompagné de son épouse, sa complice de toujours, et du collectif Le Gac – Jean Pleinemer, il nous entraîne dans un fabuleux voyage, investissant des lieux divers qu’il habille de fictions toujours renouvelées. Pour ceux qui ne connaissent pas l’artiste, l’exposition « Le Jardin photographique » à la Fondation Auer Ory est le prélude à l’édition électronique de « La Monographie Jean Le Gac » qui retrace un parcours de ses travaux des années 1970 à 2000.

Fondation Auer Ory