Cette position en hauteur, Corinne Mercadier en évoque la fascination, à la fois poétique, jubilatoire et enfantine. Et la “réponse” le ciel commence ici évoque un élément décisif dans la démarche de l’artiste : la recherche d’un point de vue topographique, certes, mais aussi existentiel. Le ciel revêt une part déterminante dans le travail de la photographe: des constellations, de l’organisation symbolique des inquiétants espaces intersidéraux, elle dit volontiers que ce sont des sujets de rêverie qui nourrissent ses photographies et ses dessins depuis longtemps. Une poétique que l’on pourrait qualifier de bachelardienne.

Galerie Les filles du calvaire
17 Rue des Filles du Calvaire, 75003 Paris, France