LA TERRE NOUS EST ÉTROITE dont le titre est emprunté à un poème de Mahmoud Darwich, souhaite faire voir à travers des approches d’artistes contemporains ce que la Palestine recouvre comme réalités multiples et en quoi elle nourrit dans sa complexité et son histoire la matière à une création palestinienne et aussi internationale. Création qui inscrit l’œuvre dans une préoccupation tant documentaire que poétique ou narrative. Il s’agira de l’appréhender autant comme le lieu d’une culture et d’une réalité nationale et historique, comme l’espace d’un conflit, que comme un pays marqué par sa partition, ses occupations et les dénis dont il a fait l’objet et le fait encore.

Le 19