Les artistes néerlandais Nicky Assmann et Jan Robert Leegte développent chacun une approche singulière qui se croisent dans un mouvement presqu’antagoniste. Nicky Assmann part d’une interprétation poétique de la nature, de ses phénomènes célestes et lumineux, jusqu’à la fugacité des hyper-couleurs. Elle raisonne en exploratrice de territoires inconnus et tente de comprendre comment le corps et l’ensemble de ses sens perçoit les objets et l’espace. Elle expérimente avec le spectre de la lumière, tour à tour naturelle ou numérique. Jan Robert Leegte fabrique quant à lui des ersatz de nature, retranscrivant le fruit de son analyse au travers des technologies – Internet, la 3D ou encore les interfaces de jeux-vidéo. L’observation du monde passe par le prisme d’un simulateur capable de traduire la force du vent dans les arbres ou le rugissement de l’océan à ceci près que tout y est artificiel. Les paysages sont générés par la machine, ses topographies deviennent des données que l’artiste altère et le globe terrestre, une Google Map.

© Jan Robert Leegte

Centre des arts – 12-16 rue de la Libération, 95880 Enghien-les-Bains