Dans le cadre de l’édition 2022 du Tbilisi Photo Festival, les photos de la série Rich and Poor de Jim Goldberg seront exposées pour la première fois en Géorgie. Photographe américain de la prestigieuse agence Magnum, Jim Goldberg a innové des années durant grâce une utilisation audacieuse de l’image et du texte, faisant de lui un artiste emblématique de la photographie contemporaine. Goldberg a commencé à explorer le potentiel de la narration expérimentale et à combiner textes et photographies dans cette série. De 1977 à 1985, il a photographié et interviewé des occupants dans leur maison à San Francisco, et a demandé aux sujets de commenter la photographie de leur propre main. L’inclusion du langage des sujets insère leur point de vue, subvertissant notre notion de ce que la photographie pourrait dépeindre à travers l’œil du photographe. L’œuvre présente un assemblage puissant de perspectives et d’histoires qui montrent un éventail d’expériences à travers les classes socio-économiques. Aussi éloignés que ces deux mondes puissent paraître l’un de l’autre, ils partagent tous deux la possibilité de la misère individuelle, de la dignité et de l’amour.

Image d’ouverture © Jim Goldberg

Tbilisi Photo Festival – Tbilissi, 0162 Géorgie