«Je marcherai sur tes traces» est le récit en images d’une disparition sans corps, d’une enquête fantastique qui a pour cadre et décor la Norvège. Provoqué par une lecture, celle du roman de Tarjei Vesaas, Les oiseaux, ce voyage répondait à une urgence, celle de garder en soi la trace d’un personnage fictif, comme un double hybride, distinct du personnage inventé, dont la confrontation avec le réel a créé une chimère, un être égaré que j’ai recherché dans mes investigations du visible. La possibilité d’un lien qui n’aurait pas disparu. Les rencontres qu’il m’a inspirées font ainsi résonance avec celles qu’il aurait pu faire, tandis que les lieux visités portent la trace fantasmée de sa présence, en bordure du monde.

Espace Beaurepaire