Architecte, décorateur pour les plus grandes scènes de théâtre, avant de se consacrer totalement à la peinture et à la photographie, Taulé explore l’ombre et la lumière depuis des décennies. Avec lui, tout se joue entre l’intérieur et l’extérieur, la présence d’un personnage, l’absence de compagnie, dans des espaces baignés d’une atmosphère étrange. Photographies et peintures de cet artiste d’origine espagnole sont réunies à l’Institut Cervantès pour un hommage qui se prolonge à la galerie Boa (8e) et à Photo12 (4e). Un travail totalement hors du temps.

Institut Cervantès