« Dans le cadre de repérages pour la conception scénographique d’une pièce de théâtre, j’ai visité les lieux de vie de jeunes filles vivant seules. Frappé par la liberté avec laquelle elles se sont approprié leurs intérieurs, j’ai voulu rendre compte de cette nouvelle autonomie qui caractérise ces «demoiselles» modernes, emblématiques d’une évolution sociétale récente. Affranchies des codes traditionnels, elles offrent au photographe – non sans une pointe de fierté – l’image de femmes décomplexées assumant pleinement l’intimité et la spécificité de leurs intérieurs. », Adrien Moretti.

Fondation suisse