Les photographes de l’exposition I was here, I saw here sont originaires du Mali, du Sénégal, du Mozambique et de Côte d’Ivoire. Certains, comme Omar Victor Diop, s’accomplissent dans la lignée de précurseurs tel Malick Sidibé tout en convoquant l’histoire de l’art occidental et en cherchant à capturer la diversité des sociétés de l’Afrique moderne. D’autres, comme François-Xavier Gbré, en prise avec le temps et la géographie des territoires qu’ils traversent invoquent le langage de l’architecture comme témoin de la mémoire et des changements sociaux. Quelles que soient leurs influences les œuvres sont toutes traversées par la question d’une insaisissable identité et interrogent la place des Africains dans l’Histoire du monde. Souvent orientés sur des sujets d’actualité, plus particulièrement sur la migration de l’Afrique à l’Europe, leurs photographies sont une tentative de procéder à une narration réinventée de l’histoire du peuple noir, et partant, de l’histoire de l’humanité et celle de la notion de liberté.

© King Massassy

La Filature, Scène nationale – 20 allée Nathan Katz, 68090 Mulhouse