Le festival Getxophoto, dédié à l’image, occupe l’espace public de la ville de Getxo du 5 au 30 septembre. L’événement propose un dialogue avec les passants, en exposant des images sur les façades, les parcs ou encore les lieux abandonnés. Pour cette édition 2018, la curatrice, Monica Allende – également directrice artistique et enseignante – est à l’honneur. Sous sa direction, Getxophoto se penche sur la notion de conflit, et ses conséquences, le drame et la reconstruction d’un dialogue dans un monde encore traumatisé. Le festival explore cette année l’émergence d’idées, de relations, et combats et de mésententes précipités par la renaissance d’un univers fragilisé. Un conflit qui se traduit par des tensions entre êtres humains, mais aussi entre homme et nature. Un thème universel, sur lequel des photographes venus du monde entier – Julián Barón (Espagne), Luca Locatelli (Italie), Chow & Lin (Malaisie et Singapour) ou encore Yoshinori Mizutani (Japon) – s’expriment avec brio.

© Erik Kessels & Thomas Mailaender

Getxo – ‎48 991